De plus en plus d’entreprises établissent un système d’agilité dans leurs équipes. L’agilité en entreprise permet de s’adapter aux changements imprévus et aux nouveautés dans cette dernière. Des méthodes sont donc mises en place par les managers pour réaliser au mieux leur mission. La méthode Scrum fait ainsi partie des méthodes agiles qui permettent aux entreprises d’améliorer leur gestion de production et la productivité des employés. À ce jour, il existe deux méthodes principales : la Scrum et la Kanban.

Mais, qu’en est-il de l’approche Scrum ?

Découvrez toutes nos Méthodes Agiles

Tout ce que vous devez savoir sur la méthode Scrum

Pour une définition claire, la méthode Scrum ou Agile est tout simplement une approche consacrée à la gestion de vos projets. Elle est l’une des méthodes agiles les plus faciles à comprendre. Elle vous aidera principalement pour planifier votre projet.

Ce terme anglais signifie “mêlée”, il a fait son apparition dans les années 1980 grâce aux deux professeurs Ikujiro Nonaka et Hirotaka Takeuchi. Ils décrivent ce terme comme une approche de développement de produits plus avantageuse. C’est une méthode de travail révolutionnaire qui changera votre manière de travailler lors de la production d’un produit en groupe. 

Le principe est de réaliser un projet en équipe tout en étant disposé à le réorienter durant son lancement. Pendant le XIXᵉ siècle, cette pratique était généralement comparée au rugby. Elle prend bien évidemment en compte la méthodologie agile en faisant participer la team de façon active et participative. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, celle-ci n’est pas établie à l’aide d’un raisonnement, mais plutôt de l’expérience et de l’observation.

Comme dit dans l’introduction, il existe une autre méthode qui se nomme Kanban. Vous pourrez également retrouver un guide sur internet pour avoir plus de précision. Cette dernière reprend en grande partie les mêmes objectifs, mais n’est pas entièrement réalisée de la même manière.

La répartition des rôles

Pour un travail réussi, l’équipe se doit de se diviser les tâches, et donc automatiquement l’équipe. Elle se compose de trois différents pôles :

  • Le Scrum Master : aussi appelé gourou, il assure la bonne entente de la team, sa productivité et surtout sa communication. Il veille à ce que le projet se déroule dans de bonnes conditions en le coordonnant et en respectant les règles du Scrum. Il devra donc respecter les principes et les valeurs de la méthodologie Scrum dans les règles. Le Scrum Master est comme un coach pour cette dernière.
  • Le Product Owner : “propriétaire du produit” en anglais, il est l’équivalent du chef de projet. Il doit satisfaire au maximum les besoins des clients. Il manage son équipe tout en interagissant avec elle. Le Porduct Owner valide chaque étape et il est responsable de la gestion du product blacklog. C’est le boss de l’équipe !
  • L’équipe de développement : elle contient tous les autres développeurs du projet qui sont généralement composés de 6 à 10 membres. Aucune hiérarchie n’est appliquée pour ces derniers même s’ils possèdent différentes compétences. L’équipe de développement est là pour transformer le produit et le réaliser de A à Z. Ces derniers peuvent être des développeurs, des testeurs ou des architectes…

L’équipe est, de ce fait, composée d’au maximum 12 membres, qui mettront à bien ce projet.

Les événements de la méthode Scrum

Comme dit précédemment, cette méthode est assez active et plusieurs “étapes” sont instaurées. 

La mêlée quotidienne

Pour bien respecter la méthodo Scrum ou Agile, vous devez réaliser chaque matin une petite réunion avec tous les membres. Cette dernière est appelée mêlée quotidienne ou encore scrum meeting. Elle n’est pas très longue et peut durer entre 5 et 15 minutes. 

Des questions sont posées à l’intégralité des membres pour faire le point dans les tâches réalisées. Trois questions sont généralement posées :

  • Qu’avez-vous réalisé la veille
  • Avez-vous rencontré des problèmes 
  • Que devez-vous faire aujourd’hui

Elle vise à motiver les troupes tout en leur rappelant leurs objectifs. Le Scrum Master pourra les conseiller en ce qui concerne les problèmes qu’ils ont eus. Il n’hésitera pas à vous rappeler le principe de la méthode agile.

Le Sprint

Le Sprint est une étape très importante de Scrum. C’est une période d’une durée de 1 à 4 semaines, dans laquelle le produit réalisé est testé. Il peut bien évidemment y avoir plusieurs Sprint, car un nouveau Sprint commence dès que l’un se termine. Cet ensemble de sprint est intitulé sprint backlog. Lorsque le Sprint est terminé, une réunion d’environ 4 heures est réalisée pour déterminer les changements à faire et les accomplissements.

Au début du sprint, toutes les sous-tâches à réaliser écrites sur des pense-bêtes de couleur et classées dans un tableau. Trois colonnes séparent le tableau :

  • À faire
  • En cours
  • Ce qu’il reste à faire

C’est lors de la mêlée quotidienne que ce tableau est rempli ou modifié.

Les différents termes à savoir et outils de la méthode Scrum

Lors de la réalisation de ce processus, vous devrez nécessiter de connaître quelques termes pour être calé. Nous avons précédemment vu les termes mêlée quotidienne ainsi que sprint, voici les suivants.

Le product backlog

Aussi appelé carnet de produit, il s’agit de la liste des tâches et exigences à réaliser classées de manière hiérarchique. Bien évidemment, les exigences du client ne cessent de s’améliorer et de changer. Le product backlog est donc régulièrement amené à évoluer. C’est le Product Owner qui s’occupe de ce carnet. C’est lors d’une réunion entre ce dernier et le client que ce cahier des charges est réalisé.

Le Burndown Chart

Aussi appelé graphique d’avancement, il indique l’avancement du projet dans les tâches du sprint backlog. Un tracé est réalisé sur ce graphique et il représente le temps de travail restant. Ce dernier à pour unité l’heure. C’est le gourou qui s’occupe d’actualiser ce graphique au quotidien.

La user story

La user story est une fiche qui récapitule toutes les tâches données par le client. 

Scrum Guide

Le scrum guide est un guide qui permet d’avoir toutes les consignes à respecter pour réaliser ce processus. Il sera nécessaire si vous désirez la réaliser parfaitement sans vous tromper et ni avoir trop de mal. Nous vous conseillons donc à la fois de réaliser des formations disponibles en ligne et d’y rajouter la lecture du guide internet. Ces formations seront bien évidemment payantes et n’hésitez pas à faire plusieurs recherches pour trouver les prix les plus concurrentiels.

Pour conclure, on peut dire que le processus Scrum est assez simple à comprendre. En revanche, il n’est pas vraiment simple à réaliser et certaines entreprises peinent à le mettre en place. Généralement, ce sont les start-up qui appliquent ce projet lors de leur commencement. Pour ce faire, nous vous conseillons de suivre le processus à la lettre pour n’oublier aucune étape et faciliter cette approche. Vous pourrez utiliser le guide Scrum pour réaliser vos recherches si vous désirez vous informer plus précisément et mieux comprendre ce procédé. Ce dernier est assez simple à comprendre, car il est très bien détaillé.
La méthode agile est de plus basée sur l’amélioration et le principe du feedback. À chaque fois qu’un sprint est terminé, un feedback est réalisé pour établir les points d’amélioration et ceux qui ont parfaitement été réalisés.